AccueilFAQGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Eglise] Annonces de la Curia Romana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:25

Citation :



    A l’Universalité des fidèles,
    Aux peuples français et béarnais,



    Nous avons appris cette nuit la chute du château de Pau et la mise en place d'une pseudo-république hérétique en Béarn, sous l'égide de l'organisation hérétique nommée "Lion de Juda".

    Ces vils brigands hérétiques furent vaincus une première fois par l'effort conjugué des vaillants défenseurs béarnais, aidés par les membres des Saintes Armées sur place qui réalisérent un travail plus qu'exemplaire, mais force est de constater que l'appel de l'Eglise à la mobilisation unanime de toutes les provinces contre la menace n'a pas été écoutée. Alors que la vigilance du royaume baissait, les Lions, usant de traitrises, mensonges, et fourberies qui leur sont coutumes, se sont emparés des institutions comtales pour tenter d'instaurer désormais le règne du Sans-Nom et de réaliser pillages et brigandages.

    L'Eglise Aristotélicienne réaffirme son plein soutien aux autorités légitimes du Béarn représentés par la Comtesse Azilize et le Conseil comtal, aux côtés desquels nous nous tenons pour organiser la mobilisation générale sur place afin de reprendre sans tarder le contrôle plein et entier du comté, ainsi qu'a la population très aristotélicienne du Béarn.

    Nous assurons de la pleine mobilisation de l'Eglise Aristotélicienne et de toutes ses composantes afin d'assurer la chute de la pseudo-république hérétique.

    Nous appellons enfin à la mobilisation complète de toutes les provinces du Royaume de France et de ses alliés afin que des renforts soient envoyés en Béarn pour bouter l'hérétique qui s'y trouve et éliminer définitivement cette menace.


    Le temps des palabres et des tergiversations a vécu, le temps de la mobilisation de tous est arrivé.


    Paix et bénédiction,


    Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Cardinal Camerlingue


    Faict à Rome, le XXVIII novembre de l'an de grâce MCDLVII de notre Seigneur



_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:26

Citation :




    Révocation de son Eminence Ralph



    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael, Cardinal Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, Archevêque d'Arles, Seigneur d'Eyguières, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,


    En application de l'article 2.9 du droit canon, révoquons pour la Curie son Eminence Ralph de sa charge de Cardinal Suffragant de la zone géodogmatique italophone de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine.

    Pace e bene

    Faict à Rome le XXIX novembre de l’an de grâce MCDLVII de Notre Seigneur







_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:26

Citation :


    Elévation de Seriella au rang de Cardinal


    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael, Cardinal Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, Archevêque d'Arles, Seigneur d'Eyguières, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,

    Créons Monseigneur Seriella, Archevêque métropolitain de Rouen, Cardinal suffragant de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine en tant que représentant de la zone géodogmatique francophone auprès du Consistoire Pontificale de la même entité linguistique.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Faict à Rome le XXIX novembre de l’an de grâce MCDLVII de Notre Seigneur


    Pour la Curie réunie en Sacré Collège






_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:26

Citation :



    A l’Universalité des fidèles,
    Aux dignitaires impériaux,



    Nous avons accusé réception de la déclaration des dignitaires impériaux et n'avons pu masquer notre étonnement, tant par la teneur que le ton employé à l'égard de l'Institution de Dieu sur Terre.

    L'intérprétation de la Charte interne au Marquisat provençal est erronnée, faisant par ailleurs fi des indications préalablement donnés. Nous ignorons cependant si cette interprétation est le fruit d'une ignorance sincère ou d'une volonté délibérée visant à déformer l'action de l'Eglise. Dans le doute, nous ferons oeuvre pédagogique.

    L'Eglise Aristotélicienne s'est toujours refusée à se méler aux intrigues politiques, se contentant de réaliser les objectifs pour laquelle elle a été fondée par les Pères, à savoir guider les Hommes sur la voie de la Sainte Vertu et assurer la prospérité de la Vrai foy.

    Dans ce cadre, l'Eglise est amenée au niveau local à travailler de manière technique, et surtout apolitique, avec des institutions qui possèdent le contrôle effectif d'une province, afin d'assurer ses missions, ce qui est par exemple le cas depuis de nombreuses années tant en Bretagne qu'en Provence. Y renoncer reviendrait à abandonner nos missions et à nous rendre félons devant le Très-Haut, ce qui est naturellement exclu.

    En revanche, cette collaboration technique n'est en rien un acte politique, mais bien religieux et uniquement religieux, et qui plus est local. L'Eglise n'a pas vocation à reconnaitre l'indépendance d'une quelconque province, de quel que royaume que ce soit.

    Que l'Empire n'ait pas su ou pu, à un moment de son Histoire, assurer l'intégrité de son territoire est une chose que l'Eglise regrette, mais dont elle n'est nullement responsable. En outre nous nous inquiétons fortement de l'attaque du comté du Béarn par une armée venant de Genève, territoire impérial, et par conséquent conseillons en ami aux dignitaires impériaux de se préoccuper d'abord de la lutte contre les hérétiques plutôt que de s'ingérer dans le pouvoir spirituel.

    Nous rejetons par ailleurs, pour aujourd'hui et pérpétuellement, toute pression du pouvoir temporel visant à nuire au travail spirituel sacré pour des motifs de politique interne ou internationale. En ce sens nous rappellons qu'aucune institution temporelle n'a à exiger quoi que ce soit de la Sainte Eglise.

    Paix et bénédiction,


    Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Cardinal Camerlingue


    Faict à Rome, le XXX novembre de l'an de grâce MCDLVII de notre Seigneur



_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:26

Citation :




    Nomination de Ecaterina de Sévillano Réaumont au poste d’évêque in Partibus de Prusias ad Hypium



    Nous, Aaron de Nagan, Cardinal de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine et doyen du Sacré Collège, Archevêque de Césarée, Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle, Vicomte d’Ivry, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,


    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, statuons et ordonnons la nomination de son éminence Ecaterina de Sévillano Réaumont, ancien archevêque de Besançon, au trône épiscopal in Partibus de Prusias ad Hypium pour services rendu à la grandeur de l'Eglise.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome le XII décémbre, le samedi, de l’an de grâce MCDLVII de Notre Seigneur




    Pour le collège des Cardinaux, Aaron de Nagan,
    Doyen.





_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:26

Citation :



    A l’Universalité des fidèles,



    Les évènements récents nous poussent à nouveau à prendre notre plume pour faire part au monde de notre grande joie face aux succès rencontrés, par l'action conjuguée de la Sainte Eglise et des vaillants béarnais, contre l'organisation brigande hérétique appellée "Lions de Juda", en Béarn, et la mise à bat de la pseudo-république hérétique dite "léonine". Nous saluons à ce titre l'action menée par la population béarnaise et par les Saintes Armées, coordonnées sur place par Monseigneur Acar de Ventoux, second de l'Ordre des Chevaliers francs.

    Aujourd'hui un nouveau défi se présente au monde. Si les Lions ont été empêchés de mener à bien leurs funestes desseins, il n'en est pas moins grand temps de mettre fin de manière définitive à la menace que laisse planer l'engeance hérétique et que les événements n'ont que trop rappellés.

    C'est pourquoi la Sainte Curie réaffirme aujourd'hui de manière solennelle la croisade contre les Lions de Juda, qui, rappellons le, n'a jamais pris fin. Nous félicitons les provinces qui ont d'ores et déjà répondus présentes à l'appel de l'Eglise aux côtés des Saintes Armées, et conférons aux hommes mobilisés, par la présente, le statut de croisés avec les droits et obligations afférents à cette qualité.

    Nous tenons à rappeller que la croisade contre l'engeance n'est dirigée contre aucune cité que ce soit, mais uniquement contre les Lions. De nombreux regards se tournent aujourd'hui vers Genève, accusée d'abriter et de soutenir les Lions. De par notre volonté de paix et de conciliation, nous enjoignons par conséquent la cité de Genève à prendre ses responsabilités et à affirmer de manière ferme son rejet des hérésies, et à procéder à l'expulsion le cas échéant des Lions pouvant se trouver sur son sol.

    Enfin, nous appellons les provinces qui ne l'ont pas encore faites à se joindre à la lutte. Le combat contre la menace hérétique transcende les frontières pour concerner l'ensemble du monde aristotélicien qui doit, aujourd'hui, présenter un front uni pour assurer la glorieuse victoire de la Vrai Foy.

    Deus Vult !


    Ad majorem dei gloriam


    Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Cardinal Camerlingue


    Faict à Rome, le XX décembre de l'an de grâce MCDLVII de notre Seigneur



_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:27

Citation :


    Funérailles de Son Eminence Lorgol



    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael, Cardinal Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, Archevêque d'Arles, Seigneur d'Eyguières, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,

    Annoncons la tenue des funérailles de Son Eminence Guillaume de Lorgol qui seront officiées en la Basilique Saint Titus de Rome, le mercredi 23 décembre par Son Eminence Cyril Kad d'Azayes.


    Fait à Rome le vingt-deuxième jour du mois de décembre de l’an de grâce MCDLVII de notre Seigneur.


_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:27

Citation :


    Elevazione di Heldor al rango di Cardinale


    Noi, Tibère di Plantagenêt, detto Rehael, Cardinale Camerlengo della Santa Chiesa Aristotelica e Romana, Arcivescovo d'Arles, Signore d'Eyguières, dinnanzi all'Altissimo e sotto lo sguardo di Aristotele,

    eleviamo Monsignor Tebaldo Foscari detto Heldor il Randello, Arcivescovo di Venezia, al rango di Cardinale Suffragante della Santa Chiesa Aristotelica e Romana quale rappresentante della zona geodogmatica italofona presso il Concistoro Pontificale della stessa entità linguistica.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Scritto e redatto a Roma, il XXIII dicembre dell’anno di grazia MCDLVII di Nostro Signore


    Per la Curia riunita in Sacro Collegio






Citation :


    Elévation de Heldor au rang de Cardinal


    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael, Cardinal Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, Archevêque d'Arles, Seigneur d'Eyguières, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,

    Créons Monseigneur Tebaldo Foscari dict Heldor il Randello, Archevêque de Venise, Cardinal suffragant de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine en tant que représentant de la zone géodogmatique italophone auprès du Consistoire Pontificale de la même entité linguistique.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Faict à Rome le XXIII décembre de l’an de grâce MCDLVII de Notre Seigneur


    Pour la Curie réunie en Sacré Collège






_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:27

Citation :


    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael, Cardinal Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, Archevêque d'Arles, Seigneur d'Eyguières, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,

    Avons pris connaissance d'un texte nommé "trêve de Noël", signé par des officiers françoys relevants des armées croisés, le Franc Comte, et le Haut Connétable impérial.

    Rappellons que les armées croisées sont sous la seule gouvernance de la Sainte Eglise, ce qui nous conduit à rappeller que seul le sceau du Cardinal Camerlingue peut engager d'une telle façon les armées croisées et que par conséquent ledit texte est sans valeur.

    Précisons que nous nous tenons à la disposition du Haut Connétable impérial pour avoir un échange contructif avec lui si ce dernier le souhaite.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Faict à Rome le XXVI décembre de l’an de grâce MCDLVII de Notre Seigneur







_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:27

Citation :


    Bénédiction Urbi et Orbi




    Natchatcha leva vers le messie son visage pur, et lui dit :
    " Maître, que devons-nous faire pour vivre dans l’amour de Dieu? "

    Alors, Christos lui répondit avec un sourire :

    " Les fidèles de Dieu, ceux qui ont appris l’enseignement d’Aristote et qui veulent suivre le chemin que je vous trace, doivent former une communauté de vie. Cette communauté trouvera son sens, et permettra à chacun de vivre dans la vertu, si elle est unie dans l’amitié réciproque que chacun de ses membres se doit d’éprouver envers ses semblables. Pour vous guider, je serai le père de cette communauté, j'en érigerai les principes, et mes successeurs feront de même après moi." Vita de Christos, Chapitre XI.




    A l'Universalité des fidèles,


    L'année 1457 s'achève et 1458 commence, par la grâce du Très-Haut, notre Créateur. Au nom du Saint Père, je tiens à féliciter l'ensemble des clercs de notre Eglise, diacres, curés, évêques, cardinaux, qui oeuvrent sans relache à la prospérité de la foy, mais aussi l'ensemble des soldats de nos Saintes Armées qui ont réalisés cette année un travail formidable, nos ordres réguliers qui apportent une contribution décisive, ainsi que tout les fidèles, chaque jour plus nombreux, qui oeuvrent à la gloire de Dieu.

    A tous, je souhaite une excellente nouvelle année.

    L'année qui s'est achevée à vu l'Eglise s'agrandir et accueillir de nombreuses nouvelles communautés aristotéliciennes : la grande communauté germanique, mais aussi les communautés albanaises, bosniaques, croates, hongroises, et serbes. A tous je souhaite la bienvenue dans l'Amitié Aristotélicienne et dans l'Eglise.

    Face à cette évolution, l'Eglise s'est résolument engagée dans la voie de l'internationalisation, tant sur le plan linguistique que par la constitutions de nouveaux consistoires pontificaux. Aujourd'hui plus qu'hier, Rome rassemble les Nations du monde entier sous son manteau.

    L'Eglise éternelle s'est également engagée sur la voie de la modernité, en modernisant son droit canon et en affermissant le dogme. La modernisation de notre Eglise ne pourra cependant se faire sans la participation des fidèles. A cet effet sera convoqué un concile lors du premier trimestre après qu'eut été recueillis l'avis des fidèles et des clercs du monde sur les changements à apporter.

    L'année 1457 a enfin vu se déclencher la croisade contre le Lion de Juda, visant à mettre fin à la menace hérétique contre les populations aristotéliciennes, et aujourd'hui couronnée de succès. Certains esprits chagrins, ont accusés l'Eglise d'avoir été trop timorée, oubliant ainsi que si l'Eglise a pour d'éradiquer l'hérésie, elle devait aussi pouvoir offrir la rédemption et faire preuve de miséricorde. Qu'il soit dit et su que tout ceux qui se font les alliés objectifs du Sans Nom devront répondre de leurs actes devant Dieu et les Hommes. L'Eglise continuera, quand à elle, a lutter sans relache contre toute forme d'hérésie.

    Conformément aux voeux de la Curie, nous saluons la décision de Genève de rejeter de manière définitive le Lion . Nous saluons également l'action exemplaire des Saintes Armées qui ont su engager le processus de pacification du Béarn odieusement attaqué par le Lion, et assurer la protection des fidèles.

    Si l'année 1457 a connu pour l'Eglise et la propagation de la foy dans le monde de nombreux succès, cela ne doit pas nous faire oublier que le Sans Nom agit toujours dans l'ombre, souhaitant provoquer la Fin des Temps en corrompant les coeurs, et que de trop nombreux individus encore font le choix de cèder à ses sirènes. Face à cela, l'Eglise toujours se dresse et se dressera dans la Lumière, tel un phare, afin de permettre à tous de trouver le chemin de la Sainte Vertu.

    Nous faisons le voeu que la nouvelle année qui s'ouvre soit celle de la Fraternité entre les peuples unis dans l'amour de leur prochain et rassemblés autour des valeurs aristotéliciennes.


    Au nom du Saint Père,
    Que les Prophètes Aristote et Christos, intercèdent personnellement pour nous tous auprès du Seigneur,
    Et que la bénédiction du Dieu tout-puissant descende sur vous et y demeure à jamais.

    Amen.


    Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Cardinal Camerlingue


    Faict à Rome, le I janvier de l'an de grâce MCDLVIII de notre Seigneur



_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:28

Citation :


    Annonce du décès de Son Eminence Jehan Meleagant



    Nous, Cardinaux de la Très Sainte Eglise Aristotélicienne, Universelle et Romaine, réunis en Curie par la grâce du Créateur et de Sa Sainteté le Pape Eugène Cinquième,


    Faisons annonce officielle de la mort de Son Eminence Jehan Meleagant, Cardinal émérite, Archevêque métropolitain de Vienne.

    La Curie éplorée par la perte de l'un de ses frères décrète un deuil de trois jours en sa mémoire et demande aux clercs de la Très Sainte Eglise Aristotélicienne de réserver une prière pour le défunt Cardinal. La date des funérailles de Son Eminence Meleagant seront communiqués ultérieurement.

    Les cardinaux se souviendront toujours de l'humilité et de la sagesse de leur frère dont les interventions étaient toujours très écoutés.

    Nos prières désormais se tournent vers l'âme de notre frère que nous recommandons à Dieu afin qu'il goute aux grâces solaires et éternelles.


    Fait à Rome le cinquième jour du mois de Janvier de l’an de grâce MCDLVIII de notre Seigneur.


    Pour le Sacré Collège des Cardinaux,
    Son Eminence Tibère de Plantagenêt, dict Rehael.


_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:28

Citation :



    A l'Universalité des fidèles,

    Aux autorités parisiennes,


    Logion 1 : " Il n’est de noblesse que d’âme, et c’est dans votre cœur qu’il vous faut être noble. Mais sachez que même ainsi, vous serez vulnérable, car la noblesse est souvent blessée par la bassesse. "


    Nous avons pris la décision de prendre notre plume afin de faire part de notre incrédulité et de notre profond mécontentement face aux prises de positions et actions entreprises par les autorités françoyses depuis plusieurs jours.

    Tout d'abord, nous avons pris acte de la déclaration fort agressive et d'autant plus déplorable du Grand Maître de France à l'encontre de l'Eglise de Dieu, faite aux armées croisées et qui nous fut scrupuleusement rapportée, accusant la Sainte Eglise d'être l'ennemie des fidèles. Nous prenons également acte avec regret, mais non sans inquiétude, du choix du Grand Maître de France de ne plus reconnaitre en l'Eglise la bergère qu'elle est et demeurera toujours. Nous ignorons si le Grand Maître de France a conscience que ses propos font d'elle une apostat.

    De plus, le Grand Maître de France a cru bon de rompre le statut de croisés accordé par la Curie aux soldats français alors que la croisade contre le Lion est pourtant loin d'être achevée, se rendant par cela coupable de trahison envers Dieu.

    Cela nous pousse a souligner l'action ininterrompue des Saintes Armées en Béarn, a qui nous rendons un hommage appuyé, depuis le premier jour de son attaque par l'engeance, prouvant la continuité de la croisade déclarée par la Sainte Curie.

    Les évènements successifs n'ont pu qu'accentuer notre profonde stupeur, alors qu'aussitôt après avoir opportunément rompu le statut de croisés, les armées déployées qui étaient encore croisées quelques heures plus tôt ont été dirigées contre le Comté de Provence afin d'y mener une offensive, Comté pourtant partie prenante de la croisade contre le Lion et dont les troupes engagées en Béarn bénéficient du statut de croisés, et alors même que la Sainte Eglise avait appellée à l'union sacrée des fidèles contre l'engeance. Sans prendre position sur les motifs politiques de cette offensive sur lesquels il ne nous appartient pas de nous prononcer, nous ne pouvons que constater que cette attaque contre un Comté participant à la croisade n'a pour unique résultat que d'affaiblir cette dernière et de rendre les agresseurs complices des hérétiques du Lion.

    Par conséquent, nous commandons aux personnes responsables de ces actions de retrouver rapidement la raison et de mettre fin à ces exactions dictées par l'Innomable. En ces temps troublées, nous ne saurions accepter que quoi que ce soit puisse aller à l'encontre de la sainte croisade. Ce conflit doit s'achever et les forces en présences doivent se concentrer de concert, sous le manteau de la Croix aristotélicienne, sur la lutte contre la seule hérésie.



Pour le Sacré Collège des Cardinaux,
Son Eminence Tibère de Plantagenêt, dict Rehael.



Son Éminence Ecaterina de Sevillano Réaumont, Cardinal-Primat du Saint-Empire


_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:28

Citation :




    Eméritat de Son Eminence Ivrel.



    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael, Cardinal Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, Archevêque d'Arles, Seigneur d'Eyguières, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,


    Nommons, au nom de l’ensemble des cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne réunis en Sacré Collège par la grâce du Très-Haut, son éminence Ivrel, évêque de Clermont, Cardinal émérite et Chancelier suppléant de la Congrégation pour la Diffusion de la Foy.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Faict à Rome le V février de l’an de grâce MCDLVIII de Notre Seigneur







_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:28

Citation :




    Nomination de Dunpeal Godwin de Avis au dicastère de la Congrégation pour la Diffusion de la Foy en tant que Chancelier.



    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael, Cardinal Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, Archevêque d'Arles, Seigneur d'Eyguières, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,


    Nommons, au nom de l’ensemble des cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne réunis en Sacré Collège par la grâce du Très-Haut, son éminence Dunpeal Godwin de Avis, évêque de Guarda, Cardinal romain et Chancelier de la Congrégation pour la Diffusion de la Foy en remplacement de son éminence Ivrel.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Faict à Rome le V février de l’an de grâce MCDLVIII de Notre Seigneur







_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:29

Citation :




    Suspension de Ecaterina de Sévillano Réaumont de ses fonctions de Cardinal National



    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael, Cardinal Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, Archevêque d'Arles, Seigneur d'Eyguières, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,


    Faisant suite aux suspicions de trahison avancées, statuons et ordonnons la suspension de son éminence Ecaterina de Sévillano Réaumont de ses fonctions de Cardinal National. Il est pour le moment laissé à Ecaterina de Sévillano Réaumont la jouïssance de ses autres fonctions au sein de l'Eglise, mais la suspension pourra être étendue selon les nécessités.

    La suspension s'appliquera dans l'attente que la Curie se soit prononcée sur l'opportunité de sanctions.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome le V février de l’an de grâce MCDLVIII de Notre Seigneur







_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:29

Citation :




    Elévation de Luznik au rang de cardinal


    Nous, Cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très-Haut et sous le regard d’Aristote,

    Créons Luznik de Setúbal, archevêque metropolitain de Lisboa, Cardinal National Électeur de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine en tant que représentant de la zone géodogmatique lusophone auprès du Consistoire Pontificale de la même entité linguistique, à savoir le portugais.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Donné à Rome le XV du mois d'fevrier de l’an de grâce MCDLVIII de Notre Seigneur



    Pour le collège des Cardinaux,
    Dunpeal Godwin de Avis, Archidiacre de Rome




Citation :




    Elevação de Luznik à posição de cardeal


    Nós, Cadeais da Santa Igreja Aristotélica e Romana, reunidos no Sagrado Colégio, perante o Todo Poderoso e sob o olhar de Aristótele,

    Consagramos Luznik de Setúbal, arcebispo metropolitano de Lisboa, Cardinal Nacional Eleitor da Santa Igreja Aristotélica e Romana e que representará a zona geodogmática lusófona no Consistório Pontifical da mesma entidade linguística, a saber o português.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Determinado em Roma no XV do mês de Fevereiro do ano MCDLVIII da Graça do Nosso Senhor



    Pelo Colégio dos Cardeais,
    Dunpeal Godwin de Avis, Arquidiácono de Roma




_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:29

Citation :




    Elévation de Lior rang de cardinal


    Nous, Cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très-Haut et sous le regard d’Aristote,

    Créons Lior Asteras d’Ozora (dict Lior_asteras), archevêque metropolitain de Esztergom, Cardinal National Suffragant de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine en tant que représentant de la zone géodogmatique des balkans auprès du Consistoire Pontificale des Balkans.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Donné à Rome le XV du mois d'fevrier de l’an de grâce MCDLVIII de Notre Seigneur



    Pour le collège des Cardinaux,
    Dunpeal Godwin de Avis, Archidiacre de Rome




Citation :




    Lior bíborosi rangra emelése


    Mi, a Szent Római És Arisztotelészi Egyház bíborosai, a Szent Kollégiumban egyesülve, a Mindenható színe és Arisztotelész tekintete előtt,

    Ozorai Asteras Lior esztergomi metropolita érseket a Szent Római És Arisztotelészi Egyház Nemzeti Szuffragán Bíborosává kreáljuk, a balkáni geodogmatikus zóna képviselőjévé és a Balkáni Konzisztórium tagjává nevezzük ki.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Kelt Rómában, a Mi Urunk MCDLVIII. évében február hó 15-én



    a Bíborosi Kollégium nevében,
    Dunpeal Godwin de Avis, Róma Archidiakónusa




_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:29

Citation :




    Nomination de Thomas Bombadil d'Azayes à la préfecture de l"Office des Presses, Journaux et Parchemins



    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael, Cardinal Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, Archevêque d'Arles, Seigneur d'Eyguières, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,


    Nommons, Monseigneur Thomas Bombadil d'Azayes, archevêque de Reims, Préfet de l'Office des Presses, Journaux et Parchemins.

    Ad Majorem Dei Gloriam

    Faict à Rome le XVII février de l’an de grâce MCDLVIII de Notre Seigneur







_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:30

Citation :



    Habemus Sanctae Romanae Ecclesiae Cardinalem Camerarium


    Nous, cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine, réunit en Sacré Collège, devant le Très Haut et sous le regard d’Aristote, au nom de Sa Sainteté Eugène, par la grâce de Dieu, Souverain Pontife,


    Rendons officielle la reconduction de son éminence Tibère de Plantagenêt, dict Rehael, Cardinal Romain, Archevêque d'Arles, aux fonctions de Camerlingue de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Donné à Rome le dimanche XXVIII fevrier de l’an de grâce MCDLVIII de Notre Seigneur.



    Pour le collège de Cardinaux, l'archidiacre de Rome, son Éminence Dunpeal Godwin de Avis.



Citation :



    Habemus Sanctae Romanae Ecclesiae Cardinalem Camerarium


    We, cardinals of the Holy Aristotelian and Roman Church, gathered in the Sacred College, besides the High One and under the watchful eye of Aristotle, on behalf of His Holiness Eugène, by the Grace of Jah, Soverain Pontiff,


    Announce officially the renewal of his Eminence Tibère de Plantagenêt, known as Rehael, Cardinal Roman, Archbishop of Arles, to the position of Camerlengo of the Holy Aristotelian and Roman Church.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Written in Rome on sunday the XXVIII february of the yar of grace MCDLVIII of Our Jah.



    On behalf of the Sacred College, the archdeacon of Rome, his Eminence Dunpeal Godwin de Avis.



_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:30

Citation :



    A l’Universalité des fidèles,
    Au peuple franc-comtois,
    Aux autorités de Franche-Comté.


    Si nous prenons la plume aujourd’hui, c’est à la fois pour faire état de notre mécontentement
    et pour remettre certaines choses au clair, car il semble que, comme bien trop souvent, le
    commun des mortels s’arroge le droit d’interpréter les écritures, les doctrines et les canons de
    la Sainte Institution, se posant comme supérieur en intelligence et en érudition aux hommes
    d’Église qui les ont écrite.

    Les faits qui nous poussent à vous écrire sont bien entendu la récente abrogation du concordat
    Franc-Comtois. De fausse rumeurs, et surtout de fausses croyances, prêchées comme vérité
    intangible par les autorités laïques sont parvenues jusqu’à nous. Aussi est-il utile de faire la
    lumière sur chacune de ces erreurs qui accablent un peu plus les fidèles croyants.

    Un concordat est un acte canonique, émanent de l’autorité suprême de l’Église
    Aristotélicienne et Romaine. Par autorité déléguée, la Congrégation des Affaires du Siècle,
    est habilitée, au nom de la Curie et du Sacrée Collège des Cardinaux, dont elle est le dicastère
    diplomatique, à produire des actes à caractère canonique comme le sont les concordats.
    Revêtus de ce caractère sacré inaliénable, les concordats font partie intégrante des canons de
    l’Église qui régissent le peuple de Dieu dans des régions données. Ils sont comme des
    précisions locales aux canons généraux. Tout fidèle doit tenir en même estime le Dogme et le
    Droit Canon car ils sont tout deux de nature divine. L’un ne prend pas le pas sur l’autre. De ce
    fait, toute personne baptisée cessant de reconnaître et rejetant une partie des canons de
    l’Église se pose ipso facto en position de schismatique. Un concordat, comme nous venons de
    le démontrer, étant un acte canonique, son rejet implique nécessairement un schisme (cette
    appellation s’applique aussi bien au clergé qu’aux fidèles), que l’on soit aussi vertueux que les
    saints dans ses actions quotidiennes.

    Dès lors, la Franche-Comté venant de procéder à l’abrogation du concordat là liant à l’Église,
    elle vient de sombrer dans le schisme. Cependant, nous accordons le bénéfice du doute aux
    autorités comtales et supposons qu’elles ont péchés par ignorance, ignorant qu’un concordat
    était un acte canonique, et que le rompre entraînait des conséquences fâcheuses.

    Aussi, fort de ce constat, nous exhortons et admonestons les autorités parlementaires à revenir
    sur leur abrogation en réhabilitant le concordat. Étant aujourd’hui pleinement conscients de
    leur erreur et de leur crime de lèse-majesté divine et humaine, les autorités de Franche-Comté
    sont invitées à se raviser, sous peine de quoi, l’Église Aristotélicienne et Romaine ne pourra
    que constater leurs mise au ban de la communauté des fidèles – sans qu’un procès ne soit
    nécessaire comme certain l’on prétendument affirmer car les faits sont patents et reconnus.
    L’excommunication est certes une peine « disciplinaire », mais elle est aussi « pénitentielle ».

    Enfin, l’Église appelle tous ses fidèles croyants et son clergé à rappeler aux autorités franc-
    comtoises leur devoir envers Dieu et l’Église. En outre, Elle réaffirme la pleine légitimité,
    conformité et validité du concordat prétendument abrogé par le gouvernement de Dole. Tout
    fidèle se doit de s’y tenir et de s’y conformer.

    La Franche Comté est terre d’aristotélisme, nous d’en doutons pas un seul instant, mais
    quelques uns de ses dirigeants ont péchés par négligence, ignorance ou orgueil. L’Église offre
    son pardon. Tant que les conditions imposées par l’Église n’auront pas été respectées, la
    Congrégation des Affaires du Siècle n’engagera aucun dialogue sur de nouveaux accords
    concordataires.

    Puisse Dieu vous inspirer sagesse à tous et vous conduire sur le juste chemin de la Vertu
    et de la Foi.


    Bénédiction apostolique.



    Vicomte Aaron de Nagan,
    Cardinal et Doyen du Sacré Collège,
    Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle.



    Fait à Rome, le VII du mois de mars de l'an MCDLVIII.



_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:30

Citation :



    A l’Universalité des fidèles,
    Au peuple franc-comtois,
    Aux autorités de Franche-Comté.


    Les autorités de Franche-Comté semblent être restées sourdes aux discours de l’Église et continuent
    de se constituer en entité doctrinale, capable de légiférer et d’argumenter sur les canons de l’Église.
    Non contentes de se poser déjà en schismatiques en abrogeant le concordat, elles ne reconnaissent
    plus l’autorité religieuse de l’Église Romaine en s’érigeant comme supérieur à l’ordre spirituel dans
    l’interprétation de ses canons.

    L'Église à qui le Très-Haut a confié le dépôt de la foi à le devoir d’annoncer la vérité et de l'exposer
    fidèlement au peuple de Dieu dont Elle à la charge. Elle dispose ainsi du devoir et du droit inné,
    indépendant de tout pouvoir humain d'annoncer en tout temps et en tout lieu les principes de la
    morale, même en ce qui concerne l'ordre social, ainsi que de porter un jugement sur toute réalité
    humaine, dans la mesure où l'exigent les droits fondamentaux dont Elle dispose et le salut des âmes.

    Tous les hommes sont tenus de chercher la vérité en ce qui concerne Dieu et son Église, et lorsqu'ils
    l'ont connue au travers de l’enseignement de la Sainte Institution, ils sont tenus, en vertu de la loi
    divine et par l'obligation du baptême, d'y adhérer et de l’observer.

    Le Pontife Romain, en vertu de sa charge, le Sacré Collège des Cardinaux et les Saintes
    Congrégations, en vertu du pouvoir délégué dont ils bénéficient, jouissent du pouvoir suprême dans
    le magistère sacré, solennel et universel de l'Église. Ce qu’ils proclament comme doctrine à tenir sur
    la foi et les mœurs, comme dogme ou comme canon, doit être tenu pour inviolable et incontestable,
    car inspiré par l’Action Divine au travers de laquelle s’exprime la volonté de Dieu dont l’Église de
    Rome se fait le porte-voix.

    Les autorités franc-comtoises accusent la Sainte Institution de prôner la guerre à défaut de prêcher
    la paix. Mais sont-elles conscientes de ce qu’elles disent ? Sont-elles consciente que l’Église, plus
    qu’une main diplomatique tendue, leur dispense un enseignement spirituel qui les sauvera de la
    damnation et de l’excommunication ? Dans sa grande mansuétude et sa généreuse miséricorde,
    l’Église Aristotélicienne et Romaine caractérise leur faute de péché d’ignorance et non de conscience,
    les sauvant par là de l’excommunication latae sentencia. Aujourd’hui, la Congrégation des Affaires du
    Siècle, par notre voix, vous indique les erreurs spirituelles commises. Aussi, fort de ce constat, le
    péché passe d’ignorance à conscience. Devant cet état de fait, les contrevenant doivent faire acte
    de contrition puisque pécheur en pleine connaissance de cause.

    Nous n’ignorons pas que les autorités franc-comtoises ne nous prennent pas au sérieux et osent
    continuer à défier l’autorité et le magistère spirituel de l’Église. Aussi sommes nous devant
    l’obligation, face à leur volonté patente de persister dans l’erreur, de définir un délai de réflexion, au
    delà duquel nous ne pourrons que faire notre office, en pleine légitimité spirituelle et canonique, et
    suivant les préceptes et doctrines de l’Église. Nonobstant les protestations du Franc-Comte, nous
    laissons aux parlementaires Franc-comtois un délai de sept jours à compté de celui-ci pour se raviser,
    reconnaître leur erreur et engager les procédures en vue de la réhabilitation du concordat.

    Du point de vue de la Nonciature Apostolique, les négociations pour un potentiel futur concordat,
    comme semble le souhaiter les autorités de Dole, sont gelées et ne seront envisagées que lorsque les
    parlementaires pécheurs auront fait acte de résipiscence. En dehors de cette condition sine qua non,
    le précédent concordat, étant toujours reconnu comme valide aux yeux de l’Église, sera toujours en
    application.

    Avant que de conclure, nous répondrons à deux interrogations du Franc-Comte auxquelles nous
    estimons que des précisions claires doivent être portées, le reste étant à notre sens suffisamment
    expliqué dans notre précédent courrier et par la voix de notre Protonotaire Apostolique en légation
    extraordinaire en Franche-Comté.

    Qu’il soit clair que l’Église n’a jamais affirmer ni penser que la Franche Comté était dans son
    ensemble devenue impie, hérétique ou schismatique, mais que seuls ses élus étaient reconnus
    comme fautif en ayant contrevenu au Droit Canon.

    Enfin, concernant ce dernier et sa remise en cause par le Franc-Comte dans l’annexe de sa dernière
    lettre, nous balayons d’un revers de main les allégations fallacieuses et hors de propos que son
    acrimonie lui fait proférer à l’égard de l’Église. Car qu’il soit entendu que : la modification du Droit
    canonique n’a en aucun cas modifié les conséquences ou l’interprétation des articles du concordat
    franc-comtois. En effet, ces modifications étant d’une part mineures, elles ne modifiaient en
    rien – lorsque les articles les subissant ayant un lien – les articles concordataires ; et d’autre part,
    que la plupart d’entre elles concernaient l’administration de l’Église et le gouvernement du clergé
    et n’avait aucune incidence sur l’application du dit-concordat. En conséquence, la révision du Droit
    Canon ne saurait constituer une raison favorable à l’abrogation du document concordataire.


    Bénédiction apostolique.



    Vicomte Aaron de Nagan,
    Cardinal et Doyen du Sacré Collège,
    Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle.



    Fait à Rome, le VIII du mois de mars de l'an MCDLVIII.




_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:30

Citation :




    Elévation de Verty de Montfort-Toxandrie au rang de cardinal national suffragant


    Nous, Cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très-Haut et sous le regard d’Aristote,


    Créons Verty de Montfort-Toxandrie, archevêque métropolitain de Bourges, Cardinal national suffragant de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine en tant que représentant de la zone géodogmatique francophone auprès du Consistoire Pontificale de la même entité linguistique.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Donné à Rome le XIX du mois de Mars, le vendredi, de l’an de grâce MCDLVIII de Notre Seigneur.



    Pour le collège des Cardinaux,
    Aaron de Nagan, Doyen du Sacré-Collège.




_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:30

Citation :


    ........
    In medio stat Virtus
    Constitution Apostolique « La Vertu se tient au milieu ».






    Livre 4 : La Justice d’Église



    Partie I : Des généralités et des compétences


    Généralités

    Article 1 : La Justice d’Église est administrée par la Congrégation de la Sainte Inquisition, dicastère romain administré par un Cardinal-Chancelier Grand Inquisiteur.

    Article 2 : La Justice d’Église est une composante générale de la justice des royaumes et répond donc également aux impératifs moraux de celle-ci, transcrits dans « La Charte du Juge », en tenant compte toutefois de sa place et de sa mission.

    Compétences

    Article 3 : La Justice d’Église est compétente dans toutes les violations du Dogme, des doctrines et du Droit Canon de l’Église Aristotélicienne, Universelle et Romaine. Elle se prononce sur l’orthodoxie des actes qu’elle est amenée à juger.

    Article 4 : La compétence de la Justice d’Église s’étend aussi loin que porte l’ombre d’Aristote et peut s’exercer sur l’ensemble des paroisses des royaumes.

    Article 5 : Tout individu peut, sauf dispositions contraires approuvées par les autorités compétentes, être plaignant, prévenu ou témoin.

    Article 6 : Dans l’articulation des sources du droit, la Justice d'Église puise ses sources, dans l'ordre, chaque source citée prévalant sur la suivante :
    - Du Dogme Aristotélicien
    - Des Doctrines
    - Du Droit Canon
    - Des accords, traités ou concordats validés par les autorités compétentes de l’Église.
    - De la coutume jurisprudentielle
    - De l’usage

    Juridictions et ressort

    Article 7 : La Justice d’Église comprend une justice ordinaire et une justice d’exception.

    Article 8 : La justice ordinaire, est rendue en premier ressort par l’Officialité épiscopale, en deuxième ressort par la Rote Apostolique

    Article 9 : La justice exceptionnelle est rendue par le Tribunal d’Inquisition, en deuxième ressort par le tribunal pontifical



    Texte canonique sur la Justice d'Église,
    Donné et entériné à Rome par le Sacré-Collège sous le pontificat du Très Saint Père Eugène V le dixième du mois de janvier, le dimanche, de l'an de grâce MCDLVIII.

    Première publication par feu Son Éminence Frère Nico le troisième du mois d'Août, le jeudi, de l'an MCDLIV ; revu, cacheté et publié à nouveau par Son Éminence Aaron de Nagan, Cardinal-Chancelier et Doyen du Sacré Collège, le dix-neuvième jour du mois de Mars, le vendredi, de l'an de grâce MCDLVIII.




_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:31

Citation :


    ........
    In medio stat Virtus
    Constitution Apostolique « La Vertu se tient au milieu ».
    - Suite -






    Livre 4 : La Justice d’Église



    Partie II : Des Officialité Épiscopales


    Généralités

    Article 1 : Il existe une Officialité Épiscopale par diocèse. La mise en place de l’Officialité relève du pouvoir discrétionnaire de l’évêque du diocèse nonobstant tout concordat ou accord particulier. L’Officialité du diocèse où se trouve l’archevêché, est dite Officialité Archiépiscopale. Elle supplée à tout défaut d’officialité épiscopale suffragante.

    Composition

    Article 2 : Les Officialités Épiscopales sont composées :
    - De l'Évêque du Diocèse et de deux Officiaux. Par exception, un official peut être suppléé par un clerc de la province, si les circonstances l’exigent, notamment s’il est partie au procès.
    - Du Procureur Épiscopal assisté par le Vidame de la province ecclésiastique dont dépend l'Officialité Épiscopale.

    Article 3 : La présidence de l'Officialité est assurée par l’Évêque du diocèse. Si l’évêque est partie du procès l’affaire doit être renvoyée devant l’officialité archiépiscopale ou être dépaysée.

    Article 4 : Le Procureur Ecclésiastique est nommé à titre viager par l’évêque du diocèse dont dépend l’Officialité avec l'aval de la Congrégation de la Sainte Inquisition, dont les conditions prévues sont définie dans le règlement interne de la Congrégation. Il peut être révoqué par un cardinal inquisiteur sur lettre circonstanciée de l’évêque, président l’officialité.

    Article 5 : Le Vidame est chargé de veiller à l’application de la peine, sauf dispositions contraires du jugement.

    Article 6 : L'Official est nommé par l'Évêque dont l’Officialité relève pour ses connaissances du Droit Canon. Il est nécessairement un clerc. Il assiste l'Évêque, délibère avec lui et se voit chargé, avec le Procureur Épiscopal, de la tenue des archives et de l'acheminement des copies à la Congrégation de la Sainte Inquisition ainsi qu'au Consistoire Pontifical concerné.

    Article 7 : Dans le cas où l’Officialité ne pourrait siéger au complet, il appartient à l’évêque du diocèse, soit de faire envoyer l’affaire devant l’Officialité archiépiscopale, soit dans le cas d’une absence de procureur épiscopal, de faire mandater un procureur général ecclésiastique, ou un missus inquisitionis agissant comme tel, par la congrégation de la Sainte inquisition, afin de le suppléer.

    Compétence territoriale

    Article 8 : L’Officialité Épiscopale est compétente pour les actes commis dans les paroisses du diocèse sur lequel elle a autorité, ou par des paroissiens résidant dans le dit diocèse. En cas de litige, la Congrégation de la Sainte Inquisition ou par défaut le Consistoire Pontifical compétent attribue la procédure au tribunal le plus apte.

    Saisine

    Article 9 : Toute plainte ou demande auprès de l’Officialité épiscopale doit être déposée entre les mains du procureur épiscopal ou de ses services.

    Article 10 : La saisine de l’officialité est assurée par le Procureur Épiscopale, celui-ci peut saisir l’officialité de son propre chef, mandaté par un responsable de la Congrégation de la Sainte Inquisition, par le Consistoire Pontifical ou par un Cardinal.



    Texte canonique sur la Justice d'Église,
    Donné et entériné à Rome par le Sacré-Collège sous le pontificat du Très Saint Père Eugène V le dixième du mois de janvier, le dimanche, de l'an de grâce MCDLVIII.

    Première publication par feu Son Éminence Frère Nico le troisième du mois d'Août, le jeudi, de l'an MCDLIV ; revu, cacheté et publié à nouveau par Son Éminence Aaron de Nagan, Cardinal-Chancelier et Doyen du Sacré Collège, le dix-neuvième jour du mois de Mars, le vendredi, de l'an de grâce MCDLVIII.




_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugues Halvicht

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   Ven 6 Aoû - 14:31

Citation :



    Interim du Camerlingue


    Nous, cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine, réunit en Sacré Collège, devant le Très Haut et sous le regard d’Aristote, au nom de Sa Sainteté Eugène, par la grâce de Dieu, Souverain Pontife,


    Constatant l'absence du Camerlingue depuis sa réelection, et vu la non nomination d'un Archidiacre de Rome, décrétons que Son Eminence Aaron de Nagan, Cardinal Romain, Doyen du Sacré Collège, assurera l'interim des fonctions du Camerlingue de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine.


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Rome le dimanche XXI Mars de l’an de grâce MCDLVIII.



    Pour le Sacré Collège des Cardinaux, le Cardinal Romain, Chancelier du Saint Office Romain, Son Eminence Vincent Diftain d'Embussy.



_________________
Hugues Halvicht
Page du Comte du Forez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Eglise] Annonces de la Curia Romana   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Eglise] Annonces de la Curia Romana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RP] Guide de l'Eglise
» Serment du Temple à l'Eglise
» Res Publica Romana : nouvelle version cet hiver en VF
» Vos questions : Voie de l'Eglise
» L'organisation de l'Eglise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: COMTÉ DU FOREZ :: Domaine Comtal-
Sauter vers: