AccueilFAQGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vihaille pie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mahaut
Dame
Dame
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Vihaille pie   Mer 3 Nov - 21:58

- Inclinez-vous. Mieux que ça.
- Non mais vous êtes complètement mégalo.
- DEUX INVITATIONS ! J'en ai reçu 2 ! Je suis la personne indispensable à toute cérémonie d'anoblissement.
- Comme quand vous avez finie débraillée dans le Maine ?
- J'ai sauvé un Duc des flammes ! Bordel, c'est pas rien !
- Du coup, vous pensez qu'ils ont fait appel à vous pour veiller à leur sécurité ?
- Ca me paraît évident. Mais là c'est mon jour de Erre Tété.
- De ?
- Erre Tété. Connaissez pas ? C'était le nom d'un type qui passait ses journées à se ballader et qui disait que c'était pour que les autres aient plus de travail.
- C'est des histoires pour les enfants, ça.
- M'en fous. Moi je le fais.
- Etonnant.
- Ah, regardez, des gens.
- En effet. Il y a une suite à votre propos ou bien vous détaillez le paysage ?
- Oh, un arbre !
- Ah, je vois.
- Mais non, abruti de limousin, je disais qu'on arrivait, il y a du monde, là bas. Ohé ! Anatole, annoncez-moi.
- LA TRUFFE FRAICHE EST ARRIVEE !
- ...
- Hu hu hu.
- Vous rirez moins bien sans vos dents, vous. Hola, mon brave ! Je suis damoiselle Mahaut, j'ai été littéralement réclamée par une foule en délire pour assister à la cérémonie d'anoblissement de la maman de Doudinet. Kahhlan, quoi. Vous avez des sièges réservés pour les gens accompagnant les handicapés ?
- Mais on n'a pas d'handicapés ave... AIEUUUUUU !
- Maintenant, si.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor Massovich
Garde du Comte
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Vihaille pie   Mer 3 Nov - 22:30

Igor, de service à l'instar du doyen Kund et du brave Abrahum, arborait sa traditionnelle mine patibulaire au barbacane. Une truffe fraiche ? Liu qui entendait fort mal le François prit l'annonce pour comptant et, marmonnant dans sa barbe, vint à la rencontre des deux acolytes qui braillaient en chemin :

Bonchourrr et bienfenue ! Da, moy fairr visite da doufes du château aux encombrrrants, si désirre madame de trruffe frraiche.

Après tout, il y noyait bien les bâtards de la Radegonda... Un de plus, un de moins... Né pour servir. Il était trop bon.

Moi férifier fou bien attendu pa leu Carrrdinal ! Fou me donner papier.

Et il demeura droit comme une hallebarde, dans l'attente du document qui s'avérait d'autant plus nécessaire que la dame de truffe fraîche n'apparaissait pas dans la liste des invités auxquels il devait bailler l'entrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahaut
Dame
Dame
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: Vihaille pie   Jeu 4 Nov - 12:29

- Bonchourrr et bienfenue ! Da, moy fairr visite da doufes du château aux encombrrrants, si désirre madame de trruffe frraiche.
- Hiiiii ! Ponchour à vous aussi, mon brave. Une visite privée des douves ! Que c'est excitant ! J4adore les visites privatives. Malheureusement, il nous faudra repousser. Mon écrivain particulier est au mauvais état.
- E' m'a 'été les 'ents !
- Voyez ? il est très diminué. Je crois qu'il serait plus sage d'aller à la cérémonie.
- Moi férifier fou bien attendu pa leu Carrrdinal ! Fou me donner papier.
- Ah oui, les formalités administratives. Anatole, procédez.
- 'ai 'as le 'apier.
- Hmm ?
- 'e 'is 'ue 'ai 'as le 'apier. l'in'itation.
- Comment cela ? J'en ai reçu 2, voyons ! 2 !

Elle montra les doigts bien écartés au garde.

- Bien, bien, je comprends, hein, veuillez patienter mon brave... Mon brave comment ? Bref, je farfouille dans mes poches et je vous trouve ça.

Elle se palpa les poches. Voilà, elle avait fouillé et rien trouvé. Elle se tourna vers Anatole.


- Alors ? Vous avez ENCORE perdu un papier important. Vraiment, je me demande pourquoi je vous garde à mon service. Tss. Allez, bougez vous l'arrière train !
- 'ais je 'ai 'ien ! 'ous 'vez 'out 'ardé ! les 'eux !
- Raaah pis articulez, c'est incompréhensible, là. Allez, pressons !
- 'e 'ous 'is que 'e 'ai 'ieeeen !
- Excusez-le, il n'est pas français. Il est vous savez... du... de l'endroit dont on ne doit pas dire le nom. Pas la Guyenne, l'autre. Plus au Nord. Le Imousin.
- 'Imousin ! pas imousin !
- C'est ce que je viens de dire. Le Imousin. Bref. Allez, hop, papiers !


Elle mima une feuille avec la main. Manque de pot, aucun ne réagit en mimant une pierre ou un ciseau. Tout se perdait dans ce pays.


- Bon, et juste mon nom, ça ne vous dit rien ? Non parce que j'ai reçu deux invitations quand même. Je vous l'ai déjà dit ? Deux ! Autant dire que rien ne se fera sans moi. Mahaut. Emme A Ho. Mahaut.


Elle se mit sur la pointe des pieds pour essayer de voir une éventuelle liste.


- 'i 'ous 'viez 'ardé les in'itations, on se'ait ent'és !
- Je vous dis que je ne les ai pas. Je les ai pris pour les lire, j'ai fait une cocotte en papier ratée avec un, pis avec l'autre j'ai... Ah. Oui.


Elle releva la houppelande, ôta sa botte droite et secoua le tout avant de récupérer un papier. Remettant sa botte en s'appuyant sur Anatole, elle tendit ensuite le tout au garde.

- Tenez.

Citation :




    Chers amis, proches de la dénommée Kahhlan,

    Salut et bénédiction.

    Nous avons l'immense joie de vous faire part de l'anoblissement prochain de Kahhlan, future Dame de Veleuil, terre vassale de la vicomté de Brantôme sise en Périgord Angoumois. C'est désireux de vous trouver à ses côtés que nous vous convions à la cérémonie d'hommage qui se tiendra au château de Brantôme le mercredi III octobre de l'an de grâce 1458. La garde veillera à vous faire bon accueil ainsi qu'à vous mener au lieu de la cérémonie sur présentation de la présente invitation.

    Le III octobre 1458,

    Amicalement,

    Cyril Kad cardinal d'Azayes




- Et je ne tolèrerai aucune réaction, Anatole.
-'ai 'ien dit.
- Loué soit Aristote. On peut entrer maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor Massovich
Garde du Comte
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Vihaille pie   Jeu 4 Nov - 21:44

Quelle bande de dingues. Ils amasseraient probablement moult pécunes en répétant leur numéro place de Grève. Le visage habituellement si figé du polonais se délia pour l'une des premières fois de son existence. Ces deux ci avaient du être embauchés pour distraire les convives et ils exerçaient leurs prodigieux talents sur lui, humble capitaine de la garde du Forez. Et dire qu'il avait envisagé un instant de noyer le bougre farceur qui baragouinait un français de loin pire que le sien. Il les félicita sans attendre :

Brrraffo, brrraffo, incrrroyable ! Trrrès drrrrôle magie cocotte chapeau !

Farfouillant ses poches à la recherche de quelques deniers pour les gratifier d'une juste récompense, il ne trouva mie. Il les rejoindrait donc une fois son travail au barbacane achevé afin de leur offrir un modeste don.

Pour l'heure, il reprit son sérieux, vérifia l'authenticité du sceau et rétorqua :


Foui-da, frrrrai papier ! Fou fiendrrre afé Abrrahum. Lui fou mener grrrande salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahaut
Dame
Dame
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: Vihaille pie   Ven 5 Nov - 12:16

Le regardant fouiller ses poches pour leur distribuer quelques piécettes.

- Merci, merci. Nous ne prenons que les écus, pas les deniers.
- 'ous allez 'e 'aisser 'ous 'onner de 'argent ?
- Quelle question !
- 'est 'oble ?
- Je ne vois pas le mal qu'il y a à recevoir l'argent de quelqu'un qui tient à vous le donner. Je suis noble dans le fait que je ne fais pas de distinction entre gueux ou noble, Anatole.
- Ou a'ors 'ous êtes 'uste 'énale. HMPFFF.


Et c'est un Anatole presque rampant qui la suivit vers l'entrée de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vihaille pie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vihaille pie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: VICOMTÉ DE BRANTOME :: Château de Puymarteau-
Sauter vers: